Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le Mont Darfer

Le Mont Darfer d'Ejiom Suel à lire sans modération.

En vente chez ediivre.com

montdarf-rec-et-ver.jpg

Le petit nouveau "Au bout du compte"

né le 24 janvier 2011

chez edilivre.com  

Image 8-copie-1

15 décembre 2011 4 15 /12 /décembre /2011 15:45

 

 

UNE EXPERIENCE IN-OU-BLI-ABLE !!!!!

 

 

Image-1-copie-9.png

Who else ! 

 

Repost 0
Published by ejiom - dans coup d'coeur
commenter cet article
7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 15:03

 

Image 10-copie-1

 

Que celui qui n'a jamais traversé ne se moque pas de celui qui s'est noyé ! 

 

Proverbe africain. 

Repost 0
Published by ejiom - dans petite phrase
commenter cet article
7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 14:33

 

Suite à l'article sur le Pivert et à une demande de mamzelle Cecile. Quelques liens et livres  intéressants sur les amérindiens. 

amerindien.e-monsite.com

angelsplace.perso.sfr.fr/index.htm

http://www.grandmotherscouncil.com/

quinta-essentia.over-blog.org

 chant esprit  Image 5-copie-1  Image 3-copie-2

Le chant de l'esprit de Mary Summer rain

L'éveil des nouveaux chamans de Didier Rauzi

Le guerrier pacifique de dan Millman. 

 

 


Les 12 animaux totem

 trouvé dans :   www.passion-esoterique.com

 

Image-3.png

 



Associés à quatre clans qui subissent les influences des éléments tels que le feu (l’épervier), l’air (les papillons), l’eau (la grenouille) ou la terre (la tortue), les animaux totem bénéficient d’un nouvel éclairage pour capter leurs traits de personnalités et de caractères.

Le Faucon 

Rapide, actif, débordant d’énergie, le faucon est capable de s’affirmer et de s’élever au dessus des problèmes. Sa faculté d’observation l’aide à saisir les opportunités, à examiner la vie sur un plan plus élevé et à reconnaître les signes. L’animal plane avant de fondre sur son objectif ; autrement dit, il examine soigneusement ce qui l’attire avant de se lancer.

Le Faucon a également un rôle de messager car son cri annonce toujours une événement joyeux ou au contraire un danger.

Son allié, le corbeau, lui apporte sa sagesse. Son association au feu (clan de l’épervier) peut le définir comme un meneur, un inspirateur ou un dirigeant.

Le castor 

Créatif, ingénieux, actif, intense, le castor a besoin de stabilité pour se ressourcer. Véritable Bâtisseur, il est toujours dans l’action avec un esprit d’équipe développé et un sens aigu de la famille. Symbole du travail et du labeur, il aspire à la sécurité financière.

Son allié, le serpent, symbole d’évolution et de transformation, l’aide à prendre du recul, à dédramatiser une situation et à laisser respirer les gens qu’il aime. Associé à la terre (la tortue), le castor cherche un support solide pour progresser.

Le cerf 

Sensible, vif, rapide, prêt à bondir et à régir promptement aux manifestations de l’environnement, le cerf représente la Douceur. « Hôte gracieux des forêts », il est doué dans plusieurs domaines. 
Son allié, le hibou, lui montre la persévérance, la tolérance dans ses rapports avec les autres. Associé à l’air (les papillons), le cerf est toujours en mouvement, poussé par une curiosité insatiable.

Le Pivert 

Créatif, imaginatif, symbole d’émerveillement, le pivert est capable de voir la vie comme une source joie. Fidèle et souvent leader, le pivert est totalement dévoué aux autres. 
Son alliée, l’oie des neiges ,lui apporte sa ténacité et son indulgence. Associé à l’eau (la grenouille), il est prédisposé à la création, à l’imaginaire et par extension à la psychologie et aux enfants.

Le saumon 

Rayonnant, brillant, possédant une grande force de caractère, le Saumon est capable de s’adapter avec confiance à toutes sortes de situation. Aimant brillé et séduire, il s’adapte sans mal à son environnement (salé ou doux).

Son alliée, la loutre, lui apprend à se remettre en question et à être à l’écoute des autres. Uni à l’élément de feu, il est fait pour aimer et être aimé.

L’ours 

Indépendant, fidèle, plein de tendresse, l’ours aime se débrouiller seul sans demander de l’aide aux autres. Symbole de l’auto-observation ou de l’introspection, il pense qu’il faut savoir se retirer de notre quotidien pour écouter notre voix intérieure.

Son allié, le loup, l’aide à mieux s’exprimer et guérir son sentiment de frustration perpétuelle. Uni à l’élément terre, il doit s’appuyer sur une base stable pour progresser avec prudence.

Le corbeau 

Généreux, courageux, amical, idéaliste, le corbeau s’élève vers les expériences spirituelles plus que matérielles. Détenant la Magie, il est le messager de l’inconscient. Doté d’une grande force intérieur, il est intuitif et peut voir au-delà des apparences.

Son allié, le faucon, lui donne la détermination nécessaire à l’aboutissement de ses ambitieux objectifs. Uni à l’élément de l’air, il peut aspirer à un équilibre personnel avec de nombreux amis autour de lui.

Le serpent 

Avant-gardiste, débordant d’idée, le serpent n’a pas peur des obstacles – mieux, c’est devant eux qu’il réagit le mieux. Symbole de la transmutation du cycle vie-mort-renaissance, le serpent est l’énergie de l’intégrité et de l’habileté à tout expérimenter volontairement.

Son allié, l’ours brun, lui apporte l’équilibre entre la force et la douceur. Associé à l’eau, c’est grâce à cette force qu’il surmonte les obstacles.

Le hibou 

Perspicace, intuitif, le hibou a besoin de stabilité. « Grande Voyante », il est capable de percevoir ce qui est invisible ; autrement dit, il permet de dévoiler la vérité toute entière plutôt que d’énoncer des demi-vérités.

Son allié, le cerf, lui permet d’apprendre à faire des choix et à les assumer, en ayant en tête des objectifs précis. Uni au feu, la passion l’anime aussi bien dans un sens que de l’autre.

L’oie des neiges 

Patiente, endurante, travaillante, l’oie des neiges a tendance à manquer de confiance et demande beaucoup de sécurité. Symbole du travail de longue haleine, elle est soucieuse de trouver famille, compagnon et enfants pour œuvrer dans un environnement rassurant.

Son allié, le cerf, lui enseigne à devenir plus spontanée et à prendre son envol en acceptant la vie comme elle vient. Uni à la terre à travers la tortue, son adage est « lentement mais sûrement ».

La loutre 

Joyeuse, courageuse, amicale, serviable, la loutre va droit à l’essentiel. Symbole de la féminité, elle incarne la liberté de l’amour sans jalousie. Correspondant à l’idéal féminin des indiens, elle est mince, gracieuse et coquette.

Son allié, le saumon, la guide pour conserver la confiance en l’avenir même lors de périodes difficiles. Associée à l’air, elle évolue sans contrainte.

Le loup 

Sensible, réceptif, le loup, même s’il a besoin de solitude, est capable d’écouter les autres. Ayant toujours soif d’apprendre, il est un excellent professeur. Fortement lié à sa famille et fidèle, il enseigne la force d’enseigner aux autres pour améliorer leur quotidien.

Son allié, l’ours brun, lui apporte son indulgence face aux manquements de ses proches. Uni à l’eau, il est ouvert aux confidences d’autrui. 

Il existe pléthores de livres et interprétations de l’astrologie amérindienne, j’ai choisi ici de vous présenter celles qui ont suscité le plus d’échos en moi, que ce soit au travers des explications sur la construction de la roue de vie, ou encore à travers l’association des termes avec les animaux totem. 

Repost 0
Published by ejiom - dans le saviez vous
commenter cet article
3 décembre 2011 6 03 /12 /décembre /2011 14:22

 

Image-3.png

 

Annales Akashiques pour décembre 2011

 

À quelle énergie et à quelles expériences pouvons-nous nous attendre en décembre 2011 ?

 

Ce mois-ci va donner un sentiment étrange à beaucoup d'entre vous. Un réalignement cosmique est en train de se produire, qui vous donnera l’impression que le sol se dérobe sous vos pieds. Certains auront du mal à avoir le sens du temps. Certains ne se sentiront pas très présents dans ce qu’ils font, il pourrait leur être difficile de se concentrer. Certains auront des rêves ou des visions saisissants, et leur clairvoyance pourrait être plus grande. Certains se sentiront davantage connectés à l'Esprit que jamais, mais la plupart d'entre vous se sentiront dans le vague et dans le flou. Il n'y a pas de jugement de valeur sur ces différentes expériences. Chacun de vous est connecté à cette énergie et chacun de vous est en expansion et en transformation. Il y a beaucoup de changements dans les dimensions supérieures et vous êtes davantage capables de le sentir consciemment que vous ne l’avez jamais été auparavant. Si vous avez le sentiment de perdre pied, d’être déconcentré ou perdu ce mois-ci, n'imaginez pas qu'il y a quelque chose qui ne va pas chez vous et n’imaginez pas que vous êtes à la traîne. Au lieu de cela considérez que, pour la première fois en tant qu'être humain, vous êtes en train de détecter des champs d'énergie de dimensions plus élevées et que votre esprit ne sait pas encore quoi en faire. Considérez que vous avez élargi votre conscience jusqu’à un point où vous ressentez ce que vous ne comprenez pas encore. Autorisez-vous à le sentir et ayez confiance dans le fait que vous comprendrez plus tard. C'est un moment important pour prendre très grand soin de votre corps. C'est un moment important pour prendre une grande respiration et ralentir. Si vous essayez de vous précipiter partout ce mois-ci, vous pourriez découvrir que vous provoquez des accidents et que vous faites des erreurs. Parce que vous n'êtes pas très enracinés, vous devez être ultra prudents, attentifs et réfléchis au sujet de votre corps, des choses que vous dites et de chacune de vos action. Pouvez-vous nous en dire davantage au sujet de ce changement cosmique qui est en train de se produire ? Oui. Le changement cosmique se produit autour du solstice d'hiver dans l'hémisphère nord et du solstice d'été dans l'hémisphère sud. Le solstice est le moment où le soleil atteint son point le plus éloigné vers le sud dans son cycle annuel d'angle en direction de la Terre. Ce moment du solstice s'est produit chaque année, sans discontinuer, depuis très très longtemps. Par conséquent, il a créé un portail. Ce portail a été créé comme l’est un sentier à travers la forêt, par la répétition et la pratique. La Terre et le Soleil ont créé ce portail en préparation pour l'éveil de l'humanité à cette époque-ci. Le portail sera activé en décembre 2012 pour fournir des ressources à l'humanité — un nouveau canal pour l'énergie cosmique et des informations qui seront disponible sur Terre. En cette année 2011, chaque solstice de chaque année antérieure à celle-ci se met en rang afin d’être disponible pour l'ouverture de l'année prochaine. Imaginez par exemple une série d’assiettes empilées et vous, debout sur l’assiette du dessus qui représente le champ dimensionnel du solstice 2011. Tout comme dans la pile d’assiettes, juste en dessous de 2011 se trouve un autre disque pour le solstice de 2010. En-dessous de lui se trouve le solstice de 2009 et ainsi de suite. Imaginez que la pile d'assiettes se prolonge pendant tant d'années que vous ne pourriez même pas l’imaginer, parce que le solstice du sud s’est produit longtemps avant que l'humanité ait jamais existé sur cette planète. Ce portail a été construit depuis des millions et des millions d'années. Chacun de ces disques a tenu sa propre énergie séparée pendant des millénaires. Et ce qui se passe cette année en décembre 2011, c’est que l'énergie de tous ceux-là se met en alignement. Ils sont encore indépendants, mais ils se mettent en ligne afin de pouvoir opérer comme un portail unique pour 2012. Cet alignement, ce changement, vous prend beaucoup d'énergie à vous et à tout dans cette dimension, c’est pourquoi vous trouvez difficile de vous concentrer. Et le portail créé par ce changement vous donne beaucoup d'énergie, alors vous trouverez un sens plus élevé de connexion quand vous l’intégrerez au fil du temps. C'est comme si le sol avait bougé sous vos pieds. Comme si la Terre venait de se décaler, comme lors d’un tremblement de terre. C'est pourquoi vous allez avoir le sentiment de perdre pied. C'est pourquoi il sera difficile de vous faire une idée de l'endroit où vous vous situez. C'est cela que nous entendons par changement multidimensionnel. Comment pouvons-nous tirer le meilleur parti de cette énergie ? Le plus grand bénéfice que vous en retirez est cette connexion avec l'Esprit qui devient disponible quand les choses changent. Mais la seule manière de bénéficier de cet avantage est d’être doux et de ralentir. Il est important de ralentir car ce mois-ci la probabilité de rencontrer des ennuis est plus grande que celle de vous sentir connectés. Tout est en train de changer, et si vous vous précipitez ou essayez trop âprement, vous allez tomber. Si vous n'avez pas les pieds sur terre et n’êtes pas attentifs ce mois-ci, vous vous retrouverez facilement impliqués dans des accidents, vous direz facilement des choses que vous ne voulez pas ou que vous regretterez plus tard. Vous pourrez facilement aussi ne pas savoir où vous en êtes dans vos relations, dans votre travail, et dans votre environnement familial. Beaucoup d'entre vous se sentiront hésitants et mal dans leur peau. Des incertitudes et des doutes feront surface ce mois-ci. C'est pour vous une occasion en or d’y jeter un coup d’œil et de vous guérir. Réfléchissez à ce qui vous a blessés autrefois et qui vous conduit à douter maintenant ; observez où vous êtes entêtés et où vous avez bon cœur. Jetez un coup d’œil à la façon dont votre vie prend forme ce mois-ci et faites-en une opportunité pour guérir et résoudre un certain nombre de choses. Cette période est importante pour vous habituer, ou apprendre, à être à l'aise avec le fait de ne pas savoir. C'est un bon moment pour exercer votre capacité à vivre avec l'ambiguïté et à être en paix avec vous-mêmes, même si vous avez des questions sans réponse. Si vous êtes capables de cultiver ce sentiment de paix au milieu de l'incertitude, alors vous vous sentirez connectés comme jamais auparavant. C'est la plus merveilleuse façon de tirer parti du mois de décembre 2011.

 

 

Page d’origine : http://www.akashictransformations.net/index.php?option=com_content&view=article&id=221

IMPORTANT ! Veuillez noter que cet aperçu des dossiers akashiques est en accès libre pendant un mois seulement  sur le site d’origine. Le lien ci-dessus renverra donc toujours à la page en cours le jour où vous l’utiliserez. L’accès aux « Archives » en anglais est réservé aux membres, donc payant.

Repost 0
2 décembre 2011 5 02 /12 /décembre /2011 08:29

Cet oiseau me fait toujours penser à Louis de Funes dans Rabbi Jacob... Jusqu'à l'année dernière, je n'en avais jamais vu et jusqu'à hier matin, je ne savais pas que ce joli volatil vert à casque rouge en était un... Il était venu dans mon jardin l'hiver dernier et il est de retour depuis hier. Merci bel oiseau. 

 

Comme à mon habitude je suis allée faire des recherches sur cet animal et voilà ce que j'ai découvert :


L’animal Totem

Un animal Totem reflète une personnalité et une façon d’être. Chez les amérindiens, chaque animal possède ses qualités et défauts qui définissent son être – sa « médecine ». Mais comme tous les êtres humains sont différents les uns des autres, une même personne peut être influencée par une combinaison animale mais son Animal Totem est celui qui a le plus de connexion avec lui.

 

Les méthodes pour découvrir son totem

La méthode ancestrale implique une médiation profonde au son d’un tambour. Le rythme d’abord très lent va s’accélérer pour terminer par un grand coup retentissant, mettant fin à la médiation. Pendant cette dernière, les images affluent dans l’esprit. Certains amérindiens visualisaient une forêt où ils s’y promenaient et le premier Animal rencontré était leur Totem.

L’étude de connexion est une autre méthode pour identifier son totem qui consiste à analyser les animaux vus dans la vie quotidienne –hors chien et chat. Comme le shamanisme ne croit pas aux coïncidences, les signes, une fois interprétés, peuvent révéler l’Animal totem.

La méthode d’étude de soi-même est la plus accessible : il suffit de demander à son entourage, tout en s’interrogeant également soi-même, ses propres qualités et défauts. Une fois la liste établie, il suffit de les analyser et de faire correspondre ces éléments avec la liste des totems.

 

 

DSCN1142.JPG

 

 

Le Pivert 

Créatif, imaginatif, symbole d’émerveillement, le pivert est capable de voir la vie comme une source joie. Fidèle et souvent leader, le pivert est totalement dévoué aux autres. 
Son alliée, l’oie des neiges ,lui apporte sa ténacité et son indulgence. Associé à l’eau (la grenouille), il est prédisposé à la création, à l’imaginaire et par extension à la psychologie et aux enfants.

 

DSCN1141.JPG DSCN1143.JPG

Repost 0
Published by ejiom - dans coup d'coeur
commenter cet article
1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 11:30

C'est ma journée "zoziau" . Ce matin mon animal totem dans le jardin et ensuite ma fille qui me conseille d'aller voir ce qui se passe sur le site : 

www.colibris-lemouvement.org/

 

Vous aussi , vous en avez marre de cette société de fric et de

profite à kima lit pan ceux !!!! Alors rejoignez le mouvement...

On est des milliers de millions de milliards à EN AVOIR RAS LE

BOL. Unissons nos forces pour créer un nouvel ordre du

monde ! Une association nous attend, vonzi !!! 

 

Image-4.png

 

Nous aussi nous allons être afficher sur les murs de notre ville :

 

Image-3.png

 

Lisez la charte et ADHEREZ !

 

Image-1.png

Repost 0
Published by ejiom - dans faire circuler
commenter cet article
1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 08:15

 

de face

 

 

Une mauvaise herbe est une plante  dont on n'a pas encore

trouvé les vertus

Ralph Waldo Emerson

Repost 0
Published by ejiom - dans petite phrase
commenter cet article
1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 07:58

Quels sont ces brouillards ces brumes descendus si brusquement ces foules nuageuses m’entourant et menaçant de me lyncher

les cornes de brume je les entends partant dans toutes les directions ne me donnant d’issue aucune

il n’y a rien à voir même si mon regard partout se déplace je sens les entailles glacées dans ma chair que me font ces foules compactes d’une humidité qui m’assiège

je pensais pouvoir marcher sur tes eaux fleuve Saint-Laurent mais je vais en m’engouffrant de balafres en estafilades

tends-moi une barque même si je ne saurai pas la diriger tends-moi une main aurorale même si je ne saurai pas la saisir

la nuit est si lourde tombée sur mes épaules d’un noir fait de trop d’étoiles brillantes à aveugler que mes genoux fléchissant ont percuté la dureté de tes eaux

ce n’est pourtant que l’été mais l’hiver sur le fleuve avec ses étals blancs s’y est installé il m’a offert des glaces que j’ai toutes refusées

cette douleur de vivre à sens unique elle était la ruelle avait l’air si belle pourtant

il a fallu que je recule sans rien n’y voir derrière et ce qui est curieux c’est que je n’en voie pas la fin

j’aurais voulu un pays à vivre le français comme une enseigne s’illuminant sur nos lèvres telle une lune laiteuse dans le ciel avec cette ligne large sur l’eau qui lui répond

pourquoi dites-moi lui tourner le dos comme si elle était honteuse et souillée préférant l’anglais pour un seul anglophone aborder

pourquoi les coups les balafres les estafilades qu’à nous-mêmes nous nous donnons

pourquoi mon pays si difficile à approcher et mes amours si difficiles à vivre dites-le-moi

 

 

DSC06165.JPG

 

 

© Marie Cholette, le 30 novembre 2011. Tous droits réservés.

Repost 0
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 13:51

Image-3.png     Image-4.png

 

 

Si vous voulez que la vie vous sourit, apportez-lui d'abord votre bonne humeur.

Spinoza. 

 

 

Image-2.png

 

 

La plus perdue de toutes les journées est celle où on n'a pas ri. 

Nicolas de Chamfort

                                                           

Repost 0
Published by ejiom - dans petite phrase
commenter cet article
30 novembre 2011 3 30 /11 /novembre /2011 11:35

Né à Stockholm en 1931, Tomas Tranströmer étudie les lettres, l'histoire de la religion et la psychologie dans la capitale suédoise. S'il se concentre sur la psychologie côté études, il ne lâche jamais l'écriture et sort son premier recueil, 'Dix-sept poèmes', à l'âge de 23 ans. Diplômé en 1956, il exerce sa profession auprès des personnes en difficultés (handicapés, prisonniers, toxicomanes, jeunes délinquants, etc.). Poète à temps partiel, il laisse passer jusqu'à six ans entre certaines parutions. En 1990, une attaque cérébrale le laisse en partie aphasique et hémiplégique. Il arrête alors de travailler et se retire sur une île au large de la Baltique, avec sa femme. Amoureux des mots, il continue d'écrire et publie plusieurs poèmes.

 

 

Image-10.png

COHESION

  

« Voyez cet arbre gris. Le ciel a pénétré

 

par ses fibres jusque dans le sol -

 

il ne reste qu'un nuage ridé quand

 

la terre a fini de boire. L'espace dérobé

 

se tord dans les tresses des racines, s'entortille

 

en verdure. - De courts instants

 

de liberté viennent éclore dans nos corps, tourbillonnent

 

dans le sang des Parques et plus loin encore. » 

 

 

Repost 0
Published by ejiom - dans coup d'coeur
commenter cet article