Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le Mont Darfer

Le Mont Darfer d'Ejiom Suel à lire sans modération.

En vente chez ediivre.com

montdarf-rec-et-ver.jpg

Le petit nouveau "Au bout du compte"

né le 24 janvier 2011

chez edilivre.com  

Image 8-copie-1

2 mars 2012 5 02 /03 /mars /2012 08:37

Image 1

Repost 0
25 février 2012 6 25 /02 /février /2012 14:41

Si je rapporte cette info sur mon blog; c'est parce que je connais Mr Blain avec qui j'ai "travaillé" quand j'étais secrétaire de mairie à Amange il y a une dizaine d'années et que je sais qu'il est entièrement digne de foi. 

 

 

Image 2Image 3

Image 4Image 5Image 6Image 7Image 7Image 8Image 9Image 10Image 11Image 12Image 13Image 14Image 15Image 16

Repost 0
Published by ejiom - dans faire circuler
commenter cet article
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 08:26

Un livre qui m'a énormément marqué par sa fraîcheur, sa sincérité, son ouverture d'esprit et son écriture simple et lisible. 

C'est le premier livre que j'ai lu avec un papier et un crayon à la main... Je l'ai relu et je crois que je le rerererelirai  encore de nombreuses fois. 

Aussi j'ai décidé de vous faire profiter de certains passages, ou phrases qui m'ont plu. 

 


  *****

 

 

 

Image 3

 


Ketut est un vieux sage que Lize a rencontré lors de son séjour à Bali. En échange de quelques leçons d'américain, Ketut partage avec elle certains de ses secrets de la vie. 

 

«Mais ici Ketut parlait du paradis et de l'enfer d'une façon différente, comme de vrais lieux qui existeraient dans l'univers. Il les aurait effectivement visités. Du moins, je pense que c'est ce qu'il voulait dire. 

Je voulais essayer de tirer ça au clair :

«Ketut, vous avez déjà été en enfer ?» 

Il a souri. Évidemment qu'il y avait été.

«A quoi ça ressemble, l'enfer ?

- Pareil que Paradis.»

Me voyant déroutée,  il a essayé de m'expliquer :

«L'univers est un cercle, Liss.»

Je n'étais toujours pas certaine de comprendre.

«En haut, en bas - tout pareil, à la fin.»

Je me suis souvenue d'une vieille notion mystique chrétienne : là-haut comme ici bas.  

«Comment alors peut-on faire la différence entre le paradis et l'enfer ? Ai-je demandé.

- Par la façon dont tu y vas. Le paradis tu montes, tu traverses sept lieux heureux. L'enfer tu descends, tu traverses sept lieux tristes. C'est pourquoi il vaut mieux que tu montes, Liss.

Il a éclaté de rire.

- Vous voulez dire qu'à tout prendre, il vaut mieux passer sa vie à monter et traverser les lieux heureux, puisque le paradis et l'enfer  -les destinations-  sont de toute façon identiques ?

- Même chose . A la fin, c'est les mêmes, donc, mieux vaut être heureux pendant le voyage. 

- Si le paradis est amour, l'enfer est...

- Amour aussi », a-t-il complété.

 

J'ai médité la-dessus un petit moment, en essayant de comprendre comment Ketut faisait son compte.

Il s'est remis à rire et m'a tapoté affectueusement le genou.

«Toujours très difficile pour la jeunesse de comprendre ça. »

 

Image 4

 

 

 

 

Repost 0
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 08:17

 

Voici un article et une vidéo que j'ai piqués sur le blog de Valérie Ferre (Blog que je vous recommande fortement : www.valerieferre.com) car ils redonnent espoir en la nature humaine, en les capacités des hommes et en la vie tout simplement.

 

 

 

 

En cette période de crise et d'élections, il faut absolument vous prendre 10 minutes pour regarder cette courte vidéo-conférence d'un Indien, Sanjit Bunker Roy qui fait des merveilles... Si vous aimez les belles histoires, de celles qui rendent confiants en l'homme et en ses possibilités infinies, voici son magnifique témoignage :

 

 

 

Au Rajasthan, en Inde, une école hors du commun forme hommes et femmes venant de milieux ruraux -illetrés pour la plupart- pour devenir ingénieurs en énergie solaire, artisans, dentistes et docteurs dans leur propre village. Elle s'appelle l'Université des Va-nu-pieds et son fondateur, Bunker Roy, nous explique comment elle fonctionne : 

 

 

 

 

http://www.ted.com/talks/lang/pt/bunker_roy.html#.Tty9NE-cDhE.facebook

 

 

 

Image 5-copie-2

 

 

Pour avoir les sous-titres en français, sous le bouton de lecture, vous avez un menu libellé "Subtitles available in :", choisissez "French (France)".

Repost 0
Published by ejiom - dans faire circuler
commenter cet article
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 10:21

 

 

Les cinq derniers sont intéressants et comme je les zaime...


Je crois que je leur avais déjà consacré un page l'année dernière.

Vigilance , il ne va pas falloir retomber dans les mêmes zécarts.... 

 

 

Gabin, Aimé, Mardi Gras, Cendres et Lazare...

 

Image 3

 

 

 

        Gabin :  Tout le monde le connaît, il s'est longtemps caché sous le pseudo de Mon Corps Gé... Il se la joua des années durant pour finir par avouer qu'il n'était pas du tout "Gentleman Farmer Normand" mais un smiple  immense acteur au caractère imbuvable et à la gouaille irremplaçable. 

 

 

 

Aimé : Un saint homme qui malheureusement ne véquit pas très longtempsaimecesaire42008 sur cette terre où il vaut mieux s'appeler "Haït" voir "D Tesse Té"

 

 

 

 

 

 

 

 

 

    Mardi Gras : Devrait se mettre rapidement au régime. 

Image 6

 

Image 5

 

 

       Cendres : Que diriez-vous si je vous dis qu'il n'a vécu que quelques heures, le 24 Août 79 et qu'ensuite il se solidifia !!!

 

 

 

 

 

 

      Lazare : Alors lui, je  sais, IL N'Y EN A PAS !  (Clin d'oeil au Montorgé)  

Image 4

Repost 0
Published by ejiom - dans saint patron
commenter cet article
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 07:32

 

 

Image 2

Repost 0
Published by ejiom - dans cadeaux
commenter cet article
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 08:07

Dixième jour de la première étape !

 

 

Image-5-copie-6.png

 

 


Bonjour à tous, amis de la première heure qui suivez avec passion et intérêt mon grand voyage vers l'aventure ! Le Pari D'Accord en 63 jours... Mieux que Jules Verne, je l'ai fait !!!!

Enfin, je vais le faire...

Ne vendons pas la peau de Philéas avant de l'avoir trouée. 

En ce 10ziaime jour de navigation plus ou moins au radar, force m'est de constater qu'à 58 ans ,alors que je croyais avoir déjà vu, vécu, connu et fu pas mal de choses, il me reste encore des tonnes de découvertes à faire ... 

La première et la plus importante pour moi est : La Nausée. Pas celle de Jean Sol Partre comme disait mon ami Boris mais la mienne à Moimêmeje ! Comme je vous le disais, 58 années d'existence, deux grossesses, des grippes, rhumes, angines et autres maladies plus ou moins graves (comme tout le monde) mais jamais au grand YVES, Jamait une seule nausée. J'ai bomi, une fois , après avoir engouffrée un bon kilo de macarons que ma belle-mère m'avait préparé avec amour, comme elle sait si bien les faire. Les macarons de Mamie Jeanne, tu n'en manges nul par ailleurs... Moelleux dedans , craquant dessus, un léger goût de miel caramélisé... Enceinte de mon fils, je n'ai pas pu résister à cet appel du parfum qui émanait du petit sac en papier et j'ai mangé tous les petits gâteaux les uns à la suite des autres comme si ils étaient attachés à un fil invisible,  sur un trajet  de 23 kilomètres... Je ne crois pas qu'ils aient attendu la descente de la voiture pour rejoindre le trottoir... Mais là est la seule et unique fois où j'ai vomi. On ne peut même pas parlé de nausée car cela a été immédiat... 

Les nausées sont présentes et persistantes depuis plusieurs jours... Le coatche m'avait prévenu et doté d'un  échantillon d'antibomisseurs efficace... Je  découvre cette sensation bizarre de salive dans la bouche comme si on avait oublié de fermer un robinet, sans discontinuer. Qui plus est, le froid qui sévit dans les campagnes environnantes, je me retrouve affublée d'une angine voire "kikalm" et du coup grobobo à chaque déglutition... Mais bon, on va pas se plaindre . On ne fait pas un Pari D'Accord en 63 jors comme une croisière Costa, hein Monsieur Schettino ! koikeu.... 

je ne vous ai pas encore narrer par le menu les paysages que je traverse depuis mon départ et je vous promets de le faire dès mon prochain bulletin. 

Amis fidèles du Pari d'Accord, bonsoir et à bientôt. 

Repost 0
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 07:56

Ces couleurs fluides et claires d'un petit matin gelé de février...

Le soleil aux roseurs pâles qui bientôt embrasera le ciel, flotte sur les étoffes légères de quelques filaments nuageux tout juste réveillés. 

 

IMGP5092.JPG

 

 

Le marchand de sable.

 

Lueurs du crépuscule

s’allument au couchant.

Comme un rideau de tulle

quelques nuages blancs

s’étirent sur le ciel.

Un vent léger frémit,

bousculant les pastelles 

qui s’étaient endormies

sur un coussin d’azur

aux reflets mélangés.

J’entends le doux murmure des feuilles du verger

qui bruissent sous les pas

du jour qui sévapore,

laissant sur son trépas,

le voile piqueté d’or

de la nuit étoilée ,s’étendre,

et je m’endors.


Repost 0
Published by ejiom - dans coup d'coeur
commenter cet article
18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 08:56
autre vue
Voici un petit texte qui conclue la 8ème méditation hebdomadaire pour 2012 envoyé par Jean Hudon  et qui se trouve être en rapport avec ma vision des choses, actuelle : 



Proclamation pour la terre.


Nous sommes un seul peuple...
Nous partageons tous la même planète...
Nous avons tous le même rêve...
Nous voulons vivre en paix...
Nous choisissons de protéger et guérir la Terre...
Nous décidons de créer un monde meilleur pour tous...
Nous ferons de notre mieux pour que ce rêve devienne réalité...
Nous changerons ce qui doit être changé...
Nous apprendrons à aimer, partager et pardonner...
Nous sommes un seul peuple, nous voulons vivre et nous y parviendrons.
Repost 0
Published by ejiom - dans cadeaux
commenter cet article
18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 07:34

 

IMGP0344-copie-1.JPG

 

 

Ca se met en place tranquillement. Les trois premiers jours correspondent  plus à des temps d'observation qu'à de réelles mises en  action ! Il va de soi qu'on ne s'engage pas dans ce genre de combat sans croire à la victoire. C'est la condition sine qua none. Si ce n'est,  à quoi non, bon , euh, à quoi bon, non  ? Vous ai-je précisé, je l'apprends moi-même sur le tas, que l'épreuve se joue autant au point de vue physique que mental. Le physique c'est pour et avec  le coatche et ses zassesseurs et le mental c'est pour soi à 100%. C'est donc là qu'il faut mettre le paquet. Relaxation, méditation, pensée positive, lectures humoristiques et distrayantes et toute la panoplie de ce qui peut mettre le moral au beau fixe. Et surtout, surtout ne pas hésiter à s'éloigner des grincheux, des coléreux ou  des malfaisants. Ne garder dans votre entourage que des gens aimables, rieurs, joyeux et harmonieux...

 

( Je me demande quand-même si le tirage au sort fait par les Trètrèhauts  est complètement Ossaur et n'impliquerait pas une petite mise en condition préalable de chacun des candidats... Je m'demande... Ah, allez, y sait c'qu'il fait le Trètrèhaut et je suis sûre qu'il nous donne à tous une chance de réussite ! ) 


Que dire de ces trois premiers jours, lâchée seule dans la nature avec moi-même ? 

1- Des découvertes.

2- Des questions.

3- Des actions que je ne croyais pas réalisables auparavant...

J'ai découvert    que contrairement à une idée béatement répandue, nous ne sommes pas seuls dans notre corps ! Nous sommes même très nombreux et qu'il suffit de solliciter une présence pour que celle-ci réponde immédiatement.

Des années que je me demande comment rentrer en contact voire en communication avec mes petits zorganes chéris comme le font les yogi ou les méditateurs... La réponse est venue d'elle même ! Y suffit de leur demander avec sincérité.  

 

Un grand monsieur disait : Demandez et on vous répondra . Et c'est aussi simple que cela.

 

Sincérité, honnêteté et croyabilité sont les trois sources de la réalisation !   

Repost 0